Archives pour l'étiquette biotechnologies

Reprise économique dans le secteur des biotechnologies françaises

Après une baisse de 12% de l’indice Alys France le mois dernier – indice représentant l’ensemble des sociétés biotechnologiques hexagonales – ces dernières semblent, selon Sacha Pouget du Kalliste Biotech Fund, bénéficier d’un regain d’intérêt pour les investisseurs car « les sociétés innovantes dans le domaine de la santé affichent une capacité de croissance […] au-delà de 20% ».

 Un secteur français proactif…

 Les entreprises de biotechnologies tricolores semblent avoir le vent en poupe,  qu’il s’agisse des projets mis en avant ou des levées de fonds permettant leur financement. Sacha Pouget explique que l’investissement dans ce secteur « reste pertinent » notamment en raison « de l’ampleur des besoins médicaux encore non satisfaits [qui] laisse une marge de progression considérable » car « la France possède en ce domaine un vivier de talents reconnus internationalement » dans ce qui est désormais nommé « les medtechs ».

Parmi les sociétés nationales spécialisées dans l’innovation biotechnologique, une bénéficie d’une actualité florissante largement relayée par les médias : SuperSonic Imagine. Spécialisée dans l’imagerie médicale par ultrason, cette dernière a impressionné les participants à la « Digestive Disease Week », organisée début mai à Chicago, en présentant son échographe Aixplorer. Cette dernière innovation vient par ailleurs d’être mise à disposition du CH d’Aix-en-Provence qui se félicite des « performances » des échographes.

Les sources indiquent que « cette innovation, l’Elastographie ShearWave™, améliore la détection et la caractérisation de multiples pathologies dans de nombreuses applications, notamment le sein, la thyroïde, le foie ou la prostate. Au cours des dernières années, SuperSonic Imagine a bénéficié du soutien de plusieurs investisseurs de premier plan, parmi lesquels Auriga Partners, Edmond de Rothschild Investment Partners, Bpifrance, Omnes Capital », etc.

…qui conquiert des parts de marché grandissants

Outre-Atlantique, cette nouvelle technologie fait des émules comme l’illustre l’accord de trois ans conclu avec la centrale d’achat Resource Optimization & innovation (Roi) visant à « mettre à disposition l’échographe Aixplorer aux 1.500 membres et affiliés de Roi aux États-Unis ». Par ailleurs, l’entreprise a également remporté un marché de 19 machines dans un centre hospitalier de Floride face aux géants General Electric, Philips, Siemens et Toshiba.

Cette ouverture à l’international, couplée aux performances novatrices de ses innovations (l’échographe dispose d’une caméra ultrarapide de 20.000 images seconde contre 200 pour les échographies traditionnelles) fait de cette entreprise une des valeurs montantes de l’innovation biotechnologique mondiale.

 SuperSonic Imagine vise la captation de 7% du marché mondial pour un chiffre d’affaires avoisinant les 500 millions d’euros d’ici une décennie. Jacques Souquet, Président de l’entreprise, explique qu’ « avec les fonds levés en bourse [la dernière en date étant effectuée par un fonds d’investissement du Groupe Edmond de Rothschild en avril dernier pour un montant de 55 millions d’euros] nous allons pouvoir augmenter notre force commerciale, maximiser notre potentiel technologique et développer la gamme de produits avec notamment un système portable ». La Chine est également un objectif prometteur : après avoir ouvert son premier bureau l’année dernière, SuperSonic Imagine en ouvrira deux autres en 2014 car l’Empire du milieu représente déjà 60% des ventes de l’entreprise.

« En France, on n’a pas de pétrole mais on a des idées » qui débouchent sur des innovations biotechnologiques